COMMENTAIRES SUR LES POLITIQUES

PAS vous invite à nous
partager vos commentaires
et vos idées. Les commentaires
seront modérés pour la
pertinence et la civilité.

UN COUP D’OEIL EN PAS-SANT : CHRISTINE KARRON

par Erica Lindsay Walker, vice-présidente, les services éducationels
traduit par Doug Walker, directeur général

L’artiste Christine Karron aime mêler le crayon et techniques mixtes. En regardant ce portrait, il est facile de voir pourquoi. J’étais captivée par cette petite œuvre dès que je l’ai vue. Le sujet est tranquille et réfléchi, mais l’œuvre elle-même est très vivante.

Sans titre

Sans titre

Un de ses aspects les plus remarquables est le design. Il est singulier en raison du regard de la fille — au lieu de nous fixer, elle regarde ailleurs, d’un côté à l’extérieur de l’œuvre. Pour un portrait, c’est un choix risqué, parce que les yeux sont un élément tellement puissant. En suivant le regard du sujet, nous pourrions finir par tomber à l’extérieur du cadre. Ce n’est pas ce qui se passe ici, car il y a certains éléments du design qui nous aident à rester bien ancrés dans l’œuvre. Et parmi ces éléments, je crois que la chevelure de la fille est le plus fort. Ses lignes diagonales légèrement courbées encadrent le visage pour que nos yeux bougent continuellement et tournent autour de l’œuvre, mais toujours retournant au centre d’intérêt.

Et la couleur, voilà ce qui nous attire réellement. Évidemment, Karron aime les couleurs et aime juxtaposer certaines couleurs complémentaires. C’est ce qu’elle a fait ici et comme cela brille ! J’aime particulièrement les reflets dans les cheveux, de riches et merveilleux bleu-violet et bleu turquoise sur fond brun. Le côté ombragé du visage irradie des teints d’ombre et de rose, le côté éclairé rayonne des nuances d’or et de crème. Les bleus assombris aux nuances variées de la chemise et de l’arrière-plan se conjuguent magnifiquement à ces couleurs chaudes, en les renforçant et en les faisant scintiller. C’est un contraste simple, mais énormément efficace! Même les ombres les plus noires vibrent de lumière.

Karron utilise également un autre contraste, celui de la technique. Nous constatons qu’au fond elle a conservé l’effet très délavé et abstrait que donne l’aquarelle, tandis que la fille elle-même, et son visage en particulier a un rendu plus doux et plus fin. Cela crée un fort sentiment d’énergie naissante, cachée — une énergie reléguée à l’arrière-plan, si l’on peut le dire. Le caractère inachevé est comme un écho du sujet. La fille elle-même reste inachevée : que l’avenir lui réserve-t-il ? Que deviendra-t-elle ? Cela étant dit, je suis heureuse que l’artiste l’ait si bien rendue telle qu’elle est.

1 comment to UN COUP D’OEIL EN PAS-SANT : CHRISTINE KARRON

  • Bonjour,

    Un très grand MERCI pour m’avoir fait découvrir l’artiste Christine Karron avec ce portrait magnifique en technique mixte aquarelle et crayons de couleurs. Le mélange est subtile le bleu couleur froide en opposition aux couleurs chaudes du visage est tout simplement sublime. DU GRAND ART !!! Un seul regret qu’il n’y ait pas un lien qui mène depuis l’article vers le site de l’artiste. Anyways that’s a great post. Thanks a lot.
    Cordialement

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>